FullDramaStyle

Yok Luerd Mungkorn / Dragon blood

13-02-2019 à 13:51:24



Yok Luerd Mungkorn (Dragon Blood)

Parce qu'il y a des lakorns d'action qui vous feront changer d'avis sur les lakorns


INFORMATIONS
Titre original : ?????????????
Titre : Yok Luerd Mungkorn
Autre titre : Dragon Blood / Jade of the Grago
Nombre d'épisodes : 22
Pays : Thaïlande
Genre : Drame, Policier / Mafia, Romance, Suspens / Thriller, Vengeance
Dates de diffusion : depuis le 14 Novembre 2012

TRAILER

.
CASTING

Porche Saran Sirilak : Yok


Min Peechaya : Menghui


James Ruangsak


Atsadaporn Siriwattanakul




RESUME

Yok, est un jeune orphelin qui a un brillant avenir de policier devant lui, poussé par son père adoptif dans cette voie. Ce dernier est très proche depuis des années d'une jeune fille qui a grandit sans parents comme lui. Il fait tout pour la défendre, mais cela le conduit à gâcher son avenir de policier. C'est alors que l'officier Saming lui fait une drôle de proposition : il infiltrera un gang de la mafia, personne même la pluspart des officiers ne seront qu'il est un agent infiltrer, en échange, il n'aura pas de casier judiciaire et pourra donc réaliser le rêve de son père. Yok accepte évidemment le marché ...





MON AVIS

Sans hésitation, je le recommanderais ! Je dirais même mieux, je le recommanderais à mes ami(es) qui n'aiment pas les lakorns, pour leur montrer qu'un lakorn ce n'est pas forcément su surjeu, des cris stridents, des viols et violence faite impunément aux femmes ... Les lakorns ça ne se résume pas à ça ...

C'est comme si on résumais les dramas Japonais aux étrangités du genre "Princess, princess" ou autre "Host club" du genre.

C'est comme si on résumais les dramas Coréens à des comédies romantiques où les héros n'osent pas se frôler, du genre "Full house" (même si j'aime Full house et je l'assume comme tout Host club par ailleurs)

C'est comme si on résumais les dramas Taiwanais à "Devil beside you" ou "It started with a kiss" , des dramas un brin trop fleur bleues et surjoué

Bref, ne résumons pas les lakorns avec ceux qui nous ont fait découvrir le genre , "slap and kiss" powa, même si j'aime beaucoup les "slaps and kiss", le dis, le répète, et l'assume.



Bref, ici, rien à voir avec tout ça, on joue dans une autre catégorie, tout en gardant l'esprit Thailandais of course




Non, je n'essaie pas d'utiliser les posters juste magnifiques de ce lakorn pour vous le vendre, non, non



Je tenais également à préciser, que pour une fois (enfin non, maintenant il y a des dizaines de lakorns dans ce cas, vive l'engouement des anglophones pour ce type de dramas !) la qualité est au rendez-vous (OK comparez pas avec la HD 1080 P des coréens hein, restons concret).

Qu’est-ce qu’il y a de plus dans ce lakorn que dans les autres ? Déjà, peu de drama d’actions étaient traduits jusqu’à présent, les lakorns se démocratisant, les horizons s’élargissent également. Je pense aussi que le développement de leur succès ont poussés les Thai à modifier un peu les caractéristiques de leurs dramas : ils sont moins surjoués, un peu moins violent, il y a beaucoup de comédies romantiques, de moins en moins de pur « slap and kiss ».

Ici donc un bon mélange de romance, d’action, d’intrigue, d’émotions. Bien entendu, les personnages y sont pour beaucoup autant les méchants, que les plus gentils. Ce que j’aime chez les Thai, c’est que les personnages sont profondément humains. Le héro fait des erreurs, les méchants ont leur faiblesses, et leur part d’humanité (enfin pour certain...)






J’aime évidemment énormément notre héro, qui a la gueule d’un gamin à qui on donnerait le bon dieu sans confession (et c’est un peu le cas quand même…), et notre héroïne également, même si elle a beaucoup moins d’importance dans le lakorn, qui est concentré plus sur l’intrigue mafieuse et filiale que sur l’histoire d’amour. Bon ok, elle est présente, ce sont les thaï, les histoires d’amour existent toujours dans les lakorns.







Ce que j’ai particulièrement apprécié également, ce sont les multiples intrigues, qui font que le drama est complet. Je déplore que certains personnages ne soient pas assez développés, comme le petit policier, qui est franchement attachant. En même temps, il y a tellement de personnages, qu’on ne pouvait pas tous les développés… j’en conviens.

Comme dans tous les lakorns, on a le droit à une certaine morale : ceux qui font le bien sont récompensés (plus ou moins…) et ceux qui sont mauvais, sont punis. C’est cliché, mais c’est très Thai comme détail, personnellement ça me plait, je ne me sens pas frustré à la fin d’un visionnage surtout aussi intense que celui-ci.



En résumé ici, de l’intrigue, de l’action, du beau gosse (le héro est franchement pas mal) :




MOU LE TROUVER

Traduction US :

http://kudalakorn.wordpress.com/